Informations

RÉUNIONS

SESSION DE LA CONFÉRENCE GÉNÉRALE

Qu’est-ce qu’une session?

91 délégués se sont réunis pour la 27ème session de la Conférence Générale en 1888 à Minneapolis, dans le Minnesota. [toutes les photos sont issues des archives de la Conference Générale]

La session de la Conférence Générale est un forum pour l’élection des officiers de l’Eglise mondiale et le vote de changements à la Constitution de l’Eglise. Les délégués peuvent également écouter les rapports de chacune des 13 régions administratives de l’Eglise. Les délégués votant durant la session représentent les régions du monde à la fois par la population de l’Eglise et l’autonomie des régions administratives. La Constitution stipule qu’au moins 50 pour cent des délégués doivent être des personnes laïques, des pasteurs, des enseignants et des employés non administratifs, des deux sexes et représentant un large éventail de groupes d’âges et nationalités. Les membres de l’Eglise y trouvent également la possibilité de renouer avec des amis de partout dans le monde.

Transformation dans le temps

De nos jours, les sessions sont organisées dans des stades de football, mais les images des premières sessions nous montrent des délégués alignés le long de l’entrée d’une petite église. À l’époque les dirigeants du mouvement qui participaient à la session dans l’état américain du Michigan, venaient principalement du Midwest et du nord-est des Etats-Unis en train ou en diligence. Aujourd’hui, environ un tiers des membres du mouvement réside en Afrique, et un autre tiers réside en Amérique centrale et en Amérique du sud. Le Brésil compte maintenant le plus d’adventistes au monde, 1,3 million.

Les premières sessions

Au début des années 1900, les églises étaient trop petites pour tenir des sessions de la Conférence Générale. Ci-dessus, les délégués se réunissent à l’auditorium des expositions, à San Francisco, en Californie en 1936.

Selon le compte-rendu de la première session en 1863, les dirigeants Adventistes du Septième Jour se réunirent à Battle Creek, dans le Michigan, « dans le but d’organiser une Conférence Générale ». La réunion démarra dans la soirée du 20 mai, au cours de laquelle les délégués choisirent un président et un secrétaire. Pendant la session, les délégués rédigèrent une constitution et des règlements. Ils établirent également le leadership de la Conférence avec un président, un secrétaire et un trésorier. Aujourd’hui, la même structure demeure à tous les niveaux de l’administration de l’Eglise.

26 des premières 31 sessions de la Conférence Générale ont eu lieu à Battle Creek. La première session qui se tînt à l’ouest du fleuve Mississippi fut en Novembre 1887 à Oakland, en Californie. 3 sessions ont eu lieu en dehors des Etats-Unis : en Autriche en 1975, aux Pays-Bas en 1995 et au Canada en 2000. La 60ème session aura lieu à San Antonio.

Fréquence

Plus tard les sessions eurent lieu dans des amphithéâtres puis dans des stades. Ici, le dôme Georgia à Atlanta est complet pour le culte du samedi matin à la session de 2010.

Le temps entre les sessions s’est rallongé au fil des ans. Les sessions avaient lieu chaque année jusqu’en 1891. Elles eurent ensuite lieu tous les deux ans jusqu’en 1905. Il y eut ensuite une pause de 4 ans suivie d’une autre interruption pendant la première guerre mondiale. La rencontre suivante eut lieu en 1918. Ensuite, les sessions se tinrent tous les quatre ans, jusqu’à la Grande Dépression : une session eut lieu en 1930, et il fallut attendre 1936 pour la suivante, puis 1941. Depuis 1970, les sessions ont lieu tous les cinq ans, comme prescrit par la constitution de l’Eglise adventiste.

Les salles de réunion

Les dernières sessions de la Conférence Générale ont eu lieu dans des stades de baseball et de football aux États-Unis, au Canada et en Europe. Peu de lieux à travers le monde offrent les commodités nécessaires pour un tel événement : des sièges pour plus de 70 000 participants, un personnel de soutien sur place qui parle l’anglais (la langue administrative officielle de l’Eglise), des transports fiables et rentables, et la sécurité alimentaire pour les grands groupes.

NOS CROYANCES

Les croyances des Adventistes du Septième jour sont destinées à imprégner l’ensemble de votre vie. Les écritures brossent un portrait irrésistible de Dieu et vous êtes invités à explorer, expérimenter et connaître Celui qui veut nous aider à atteindre la plénitude.

En savoir plus